English 日本語       Guide de Tokyo - art, culture et sorties

page 1 (1/2) « Description » 2 page suivante

  • Sanja Festival 2017

    19-21 mai 2017
    Asakusa Jinja (Sanctuaire d’Asakusa)

    Avec les festivals de Sanno (sanctuaire Hié) et de Kanda (sanctuaire Kanda), le festival Sanja (Sanctuaire d’Asakusa) est l’un des plus importants de Tokyo depuis l’ère Edo. Il a lieu tous les ans le troisième week-end du mois de mai et est connu pour son impressionnante procession de mikoshi, des autels divins (litt. palanquin divin).

    Sanja Festival 2017 (article d’amuzen)
    crédit photo : Ville de Taito

    Chaque mikoshi porte l’esprit d’une divinité que l’on sort du sanctuaire pour le festival. Il fait ensuite le tour du quartier, soulevé sur les épaules de dévots et de bénévoles, pour donner sa bénédiction à la communauté. Ce défilé dans le quartier serait particulièrement mouvementé pour la divinité à bord du mikoshi, en effet la tradition veut que les secousses des autels au rythme des cris participent au réveil des divinités.

    De nos jours, le festival est organisé par le sanctuaire shintoïste d’Asakusa mais, autrefois il était conjointement organisé avec le temple Senso-ji, une institution bouddhiste voisine avec laquelle un complexe cultuel avait été constitué. En effet, jusqu’à l’ère moderne, les pratiques religieuses étaient syncrétiques dans l’archipel.

    Sanja Festival 2017 (article d’amuzen)
    crédit photo : Ville de Taito

    Pendant les trois jours de l’événement, des miko, de jeunes femmes qui s’occupent de diverses tâches au sanctuaire shintoïste, exécutent des danses dédiées aux divinités.

    Vendredi 19 mai, une grande procession se tiendra jusqu’au temple Senso-ji et au sanctuaire d’Asakusa, en passant par la rue Nakamise (annulation en cas de pluie). Elle comporte des équipes de danseurs et de musiciens vêtus de costumes traditionnels, notamment pour la shirasagi-no-mai (danse de hérons blancs), la danse de « binzasara » (un instrument composé de feuilles en bois produisant du son) et les chants de « kiyari » (chœur de travailleurs spécialisés dans certaines professions).

    Sanja Festival 2017 (article d’amuzen)
    crédit photo : Ville de Taito

    Samedi 20 mai, environ 100 mikoshi appartenant aux communautés du quartier seront réunis dans l’enceinte du temple Senso-ji. Chacun d’eux sera purifié dans une cérémonie menée par le sanctuaire d’Asakusa et partira faire le tour de son propre quartier. Le lendemain, dimanche 21 mai, les trois mikoshi du sanctuaire Asakusa défileront également dans le quartier.

    Pendant le festival, la ville d’Asakusa toute entière sera dans une ambiance festive. De nombreux stands seront installés dans et autour de l’enceinte du temple et du sanctuaire. Une « place du festival » sera ouverte le 21 mai (de 11h à 18h) sur un tronçon de rue situé entre la rue Kaminari-mon et la rue Umamichi, réservé aux piétons pendant l’événement.

* Les informations ci-dessus sont celles connues au moment de la publication et sous réserve de modifications.

page 1 « Description » / page 2 « Infos pratiques »

1 2
Share.

Comments are closed.