English 日本語       Guide de Tokyo - art, culture et sorties

Exposition Munch 2018 -2019 à Tokyo

0

page 1 (1/2) « Description » 2 page suivante

  • Munch : A Retrospective

    27 octobre 2018 – 20 janvier 2019
    Musée d’art métropolitain de Tokyo

     
    Edward Munch (1863-1944) est l’un des plus grands maîtres de l’art moderne occidental, connu notamment pour son tableau « Le Cri ».

    L’exposition rétrospective du Musée d’art métropolitain de Tokyo retrace plus de 60 ans de carrière de Munch au travers d’œuvres couvrant ses sujets les plus connus comme l’angoisse et la souffrance mais aussi ses paysages et ses autoportraits.

    Ces œuvres, regroupées par thèmes dominants, montrent au plus près comment Munch a travaillé tout au long de sa vie professionnelle.

    * Toutes les photographies © Munchmuseet


    L’exposition Munch 2018

    Exclusivement consacrée aux œuvres de Munch

    L’exposition présente une centaine d’œuvres réalisées par Munch, dont la plupart proviennent du Munch-Museet d’Oslo qui possède l’essentiel des œuvres de l’artiste. Une soixantaine d’huiles, ainsi que des lithographies et autres œuvres de l’artiste norvégien composent cette exposition.

    ムンク展 東京都美術館
    Edvard Munch, Self-Portrait, 1882, Oil on paper mounted oncardboard, 26×19.5cm ©Munchmuseet


    Le Cri

    Munch a produit Le Cri en plusieurs versions – deux en peinture et deux en pastels, ainsi que des lithographies. La version 1910(?) du Cri, tempera et huile, œuvre prêtée par le Musée Munch, sera exposée pour la première fois au Japon.

    ムンク展 東京都美術館
    Edvard Munch, The Scream, 1910?, Tempera and oil on unprinted cardboard, 83.5x66cm ©Munchmuseet


    Qui était Munch ?

    Munch a perdu sa mère et sa sœur bien-aimée Sophie quand il était jeune. Tout au long de sa vie, il a souffert de tourments et de maladies fréquentes. Ses relations avec les femmes étaient difficiles… Munch a peint jusqu’à sa mort vers la fin de la Seconde Guerre mondiale.

    Cette rétrospective donnera un aperçu saisissant du travail de Munch, retraçant les étapes de sa vie et les sujets qu’il a choisi de travailler à travers son art, notamment les émotions les plus intenses, telles que l’amour, le désespoir ou encore la solitude.


    Faits saillants de l’exposition Munch

    Nuits d’été boréal

    Bien que Munch accroisse sa notoriété à l’international, il a continué de passer l’été dans son pays natal, plus précisément dans sa résidence d’été surplombant le fjord d’Oslo. Cela explique pourquoi, les courtes nuits d’été norvégien et les fjords au clair de lune apparaissent à plusieurs reprises dans ses peintures.

    ムンク展 東京都美術館
    Edvard Munch, Summer Night.Mermaid, 1893, Oil on canvas, 93.5×118cm ©Munchmuseet


    Le symbolisme et l’expressionnisme

    Munch a été inspiré et influencé par les nouvelles idées et les écoles d’art de Paris et de Berlin, notamment par l’impressionnisme. L’artiste a finalement créé son propre style pour donner des formes et des expressions artistiques aux émotions profondes. Il conceptualisa la série « La Frise de la vie » et son œuvre Le Cri devint un des précurseurs de l’expressionnisme au XXe siècle.

    ムンク展 東京都美術館
    Edvard Munch, Despair, 1894, Oil on canvas, 92×73cm ©Munchmuseet


    « Le Baiser », « Vampire » et « Madonna »

    Ces peintures figurent parmi les principaux sujets de la série « La Frise de la vie – Un poème sur la vie, l’amour et la mort »

    ムンク展 東京都美術館
    Edvard Munch, Kiss on the Shore by Moonlight, 1914, Oil on canvas, 77×100.5cm ©Munchmuseet


    L’amour et le sexe

    Munch a travaillé sur le thème de l’amour et de la haine entre l’homme et la femme, en s’appuyant sur ses histoires d’amour ratées à l’ère de l’amour libre.

    ムンク展 東京都美術館
    Edvard Munch, The Dance of Life, 1925, Oil on canvas, 143×208cm ©Munchmuseet


    Paysages dynamiques

    Munch s’est taillé une réputation d’artiste de premier plan dans son pays natal, la Norvège. Il a produit des toiles monumentales et dynamiques de paysages représentant la nature norvégienne.

    ムンク展 東京都美術館
    Edvard Munch, Galloping Horse, 1910-12, Oil on canvas, 135.5×110.5cm ©Munchmuseet


    Ses travaux ultérieurs

    Dans les dernières années de sa vie, l’artiste réalisa des tableaux de couleurs vives, avec une certaine légèreté. Il a également retravaillé ses peintures antérieures telles que « Deux êtres humains, les solitaires ».

    ムンク展 東京都美術館
    Edvard Munch, Two Human Beings. The Lonely Ones, 1933-35, Oil on canvas, 91×129.5cm ©Munchmuseet

    ムンク展 東京都美術館
    Edvard Munch, Self-Portrait.Between the Clock and the Bed, 1940-43, Oil on canvas, 149.5×120.5cm ©Munchmuseet

    ムンク展 東京都美術館
    Edvard Munch, The Sun, 1910-13, Oil on canvas, 163×205.5cm ©Munchmuseet

* Les informations ci-dessus sont celles connues au moment de la publication et sous réserve de modifications.

page 1 « Description » / page 2 « Infos pratiques »

1 2
Share.

Comments are closed.