English 日本語       Guide de Tokyo - art, culture et sorties

Exposition « Samouraïs » à l’Edo-Tokyo Museum

0

page 1 (1/2) « Description » 2 page suivante

  • Exposition spéciale
    “Samurai: Peacekeeping Contributors in Edo Period”
    (Samouraïs: leur contribution au maintien de la paix à l’époque Edo)

    14 septembre – 4 novembre 2019
    Edo-Tokyo Museum

     
    Le « samouraï » est sans aucun doute l’un des clichés les plus répandus qui vient à l’esprit lorsqu’on s’imagine le pays du soleil levant.

    Toutefois, la définition du samouraï peut grandement varier d’une personne à l’autre. Guerrier à l’armure magnifique, chef de guerre d’élite, soldat de la classe subordonnée, cavalier épéiste, vengeur du crime, simple fripouille ou ronin errant, le samouraï possède bien des visages dans l’imaginaire collectif.

    Il est aussi l’incarnation de la masculinité idéalisée, de la vertu, de la loyauté ou de la fameuse « Voie du samouraï ». Son image est encore plus cristallisée par les représentations qu’en donnent les livres et les films japonais et hollywoodiens sur le sujet.

    Exposition « Samouraïs » à l’Edo-Tokyo Museum

    Mais qui étaient-ils vraiment pendant la période Edo, de 1603 à 1867, qui fait suite à une longue période de guerre terminée après une dernière grande bataille en 1615 ? Avec « la Pax Tokugawa », leur fonction de guerriers a dû se transformer.

    La ville d’Edo (Tokyo actuelle) était, sous le shogunat aux 17e et 18e siècles, la plus grande ville du monde. Elle possédait alors la plus grande population de samouraïs du pays.

    Cette exposition réunira de nombreux objets, images et photos qui permettront de mieux comprendre la vie et la profession des samouraïs dans la ville d’Edo et ses alentours pendant la période Tokugawa.


    * La reproduction des images de cet article est strictement interdite.

     

    Temps forts de l’exposition « Samouraïs »

    ◆ Les Samurais et leurs fonctions officielles

    特別展「士 サムライ」 江戸東京博物館

    《薩摩藩の役人》
    フェリーチェ・ベアト撮影
    1863~1870年頃
    個人蔵

     

    ◆ Les « Buke-yashiki » ou manoirs de samouraï

    Le système politique de « sankin kotai » mis en place par le shogunat Tokugawa obligeait les daimyos (seigneurs féodaux) à se rendre à Edo et à y vivre tous les deux ans.

    Cela a obligé les seigneurs féodaux à posséder une résidence secondaire appelée « buke-yashiki » dans la capitale Edo et à emmener avec eux des samouraïs subordonnés et des serviteurs, tout en laissant leur famille derrière eux.

    特別展「士 サムライ」 江戸東京博物館

    「温古写真集」 霞ヶ関福岡藩黒田侯上屋敷表玄関
    明治時代初期
    東京都江戸東京博物館蔵


    ◆ Épées en bambou et autres équipements

    La pratique des épées de bambou et des équipements de protection est devenue courante pendant la période Edo.

    特別展「士 サムライ」 江戸東京博物館

    「洋風日本風俗画帖」 ケイコ
    幕末期
    東京都江戸東京博物館蔵


    ◆ Samouraïs en tant que pompiers

    La ville d’Edo a été touchée par de nombreux incendies. Répondre aux catastrophes qui se présentaient est alors devenu l’une des missions les plus importantes des samouraïs.

    特別展「士 サムライ」 江戸東京博物館

    「出羽米沢藩上杉家大名火消行装図巻」
    江戸時代後期
    東京都江戸東京博物館蔵


    ◆ Le visage des samouraïs

    Portrait, pris à New York, de Nonomura Tadazane, membre de la délégation du shogunat en Amérique du Nord

    特別展「士 サムライ」 江戸東京博物館

    野々村忠実肖像写真 於ニューヨーク
    万延元年(1860)
    東京都写真美術館蔵


    Effets personnels de Nonomura

    特別展「士 サムライ」 江戸東京博物館

    野々村市之進(忠実)遺品 提金具付更紗小物入 一閑張文箱 矢立并筆 手鏡(袋付)
    丸型四段重印籠 棹秤
    幕末期
    東京都江戸東京博物館蔵


    Toyama Kinshiro Kagemoto, alias « Toyama-no-kin-san », personnage populaire du drame samouraï télévisé

    特別展「士 サムライ」 江戸東京博物館

    いすみ市指定有形文化財 遠山金四郎景元画像
    19世紀後半
    遠山講蔵 千葉県立中央博物館大多喜城分館提供


    ◆ Le Samouraï et les armes à feu

    特別展「士 サムライ」 江戸東京博物館

    「雑兵物語」(部分)
    東京国立博物館蔵
    [展示期間:9月14日~10月6日]

    特別展「士 サムライ」 江戸東京博物館

    火縄式馬上銃 鉄砲玉入并鉄砲玉・口薬入
    幕末期
    東京都江戸東京博物館蔵

* Les informations ci-dessus sont celles connues au moment de la publication et sous réserve de modifications.

page 1 « Description » / page 2 « Infos pratiques »

1 2
Share.

Comments are closed.