English 日本語       Guide de Tokyo - art, culture et sorties

Exposition « Chanoyu » au Musée National de Tokyo

0

page 1 (1/2) « Description » 2 page suivante

  • Chanoyu :
    the Arts of Tea Ceremony, the Essence of Japan
    (Les arts de la cérémonie du thé, l’Essence du Japon)

    11 avril – 4 juin 2017
    Musée National de Tokyo

    English 日本語

    La cérémonie du thé au Japon s’est développée sur une longue période de temps, au point d’en devenir un art original avec une sensibilité esthétique unique. Cette exposition retrace l’évolution des arts associés à la cérémonie du thé (« chanoyu », « sado »), de la période Muromachi (1336 – 1573) jusqu’à l’ère moderne.

    C’est vers le XIIe siècle que des moines zen qui étudiaient en Chine au cours de la dynastie Song apprennent une nouvelle façon de servir le thé (en utilisant le matcha) et la ramène au Japon. La pratique se répandit progressivement dans les temples zen, dans les familles de samouraïs et dans les classes sociales supérieures.

    À la fin du XVe siècle, de riches commerçants et les habitants des villes pratiquaient une grande diversité d’arts dont celui de la cérémonie du thé. Jusque-là, les ustensiles et les œuvres artisanales utilisées lors de la cérémonie du thé étaient principalement chinois (et coréens). Cette origine chinoise constituait un symbole de statut social.

    Au XVIe siècle, au cours de la période Azuchi-Momoyama (1573-1603), le grand maître du thé Sen no Rikyu (1522-1591) perfectionne le « wabi-cha » ou l’art japonais du thé (chanoyu), qui se répand largement dans le pays.

    Le wabi-cha façonné par Rikyu porte la marque austère du zen, à la recherche de la simplicité et de la quiétude, et se débarrasse donc des éléments superflus et des conventions. En outre, l’utilisation exclusive d’ustensiles étrangers fait place à un usage croissant aux bols et théières japonais.

    L’exposition offre une excellente opportunité à tous ceux qui aiment l’art du thé, d’explorer en particulier l’esthétique japonaise qu’exige cet art vieux de plusieurs siècles.

    Certains des plus beaux bols de thé du monde seront exposés :

    「茶の湯」展 東京国立博物館(amuzen article)
    National Treasure
    Tea Bowl, yuteki (“oil spot”) tenmoku type
    China, Jian ware, Southern Song dynasty, 12th–13th century
    The Museum of Oriental Ceramics, Osaka

    「茶の湯」展 東京国立博物館(amuzen article)
    National Treasure
    Tea Bowl, Shino type, known as “Unohanagaki”
    Mino ware, Azuchi-Momoyama period, 16th–17th century
    Mitsui Memorial Museum, Tokyo

    「茶の湯」展 東京国立博物館(amuzen article)
    Important Cultural Property
    Celadon Glazed Tea Bowl, known as “Bakohan”
    China, Longquan ware, Southern Song dynasty, 13th century
    Tokyo National Museum

    「茶の湯」展 東京国立博物館(amuzen article)
    Important Cultural Property
    Tea Bowl, aoido type, known as “Shibata”
    Korea, Joseon period, 16th century
    Nezu Museum of Art, Tokyo

    Les expositions comprennent également de superbes rouleaux calligraphiques, des peintures et des vases de fleurs utilisés pour décorer la maison de thé :

    「茶の湯」展 東京国立博物館(amuzen article)
    National Treasure
    Red and White Cotton Rosemallow
    By Li Di
    China, Southern Song dynasty, dated 1197 (Qingyuan 3)
    Tokyo National Museum (on display from 23 May to 4 June)

* Les informations ci-dessus sont celles connues au moment de la publication et sous réserve de modifications.

page 1 « Description » / page 2 « Infos pratiques »

1 2
Share.

Comments are closed.